mer.

01

juil.

2009

Balthus, La leçon de guitare (1934), analyse d'oeuvre

La leçon de guitare (1934)
La leçon de guitare (1934)

La Leçon de guitare est sans doute son oeuvre la plus célèbre qui provoqua d'intenses controverses par son exposition d'une scène sexuellement explicite. Elle créa le scandale par l'ambiguité sexuelle de la scène représentant une jeune fille et sa maîtresse. La Leçon de guitare (161 x 138,5 cm), est une huile sur toile de 1934 qui avait été offert au Museum of Modern Art de New York et qui dut s'en séparer, quatre ans plus tard, sous la colère de personnes aussi influentes qu'indignées. Balthus en interdit par la suite l'exposition et la reproduction pendant plus de quarante ans, le tableau est actuellement conservée dans une collection privée aux Etats-Unis.

 

Lettre de Balthus ( 1 er décembre 1933) à Antoinette de Watteville:

"Je prépare une nouvelle toile. Une toile plutôt féroce. Dois-je oser t’en parler ? Si je ne peux pas t’en parler à toi - C’est une scène érotique. Mais comprends bien, cela n’a rien de rigolo, rien de ces petites infamies usuelles que l’on montre clandestinement en se poussant du coude. Non, je veux déclamer au grand jour, avec sincérité et émotion, tout le tragique palpitant d’un drame de la chair, proclamer à grands cris les lois inébranlables de l’instinct. Revenir ainsi au contenu passionné d’un art. Mort aux hypocrites ! Ce tableau représente une leçon de guitare, une jeune femme a donné une leçon de guitare à une petite fille, après quoi elle continue à jouer de la guitare sur la petite fille. Après avoir fait vibrer les cordes de l’instrument, elle fait vibrer un corps"

 

D’après les historiens, il se serait inspiré de la Pietà de Villeneuve-lès-Avignon, chef-d’oeuvre de la peinture française du XVe siècle où le corps du Christ est renversé sur les genoux de la Vierge. Ici, c'est une jeune fille, qui est allongée sur les genoux d'une une femme au sein droit nu. Le bas du corps de l'adolescente dénudé est "offert" à la maitresse qui d'une main la tire par les cheveux et de l'autre s'approche délicatement de son sexe... S’il y a bien une guitare sur le sol, la scène ressemble davantage à une gestuelle à caractère sexuel qu’à un cours de musique.

---> Retour à l'index des Analyses d'oeuvres Célèbres.

Écrire commentaire

Commentaires : 0