jeu.

02

juil.

2009

Botero Fernando, Dancing in Colombia (1980), analyse d'oeuvre

Dancing in Colombia (1980)
Dancing in Colombia (1980)

Un petit orchestre installé au fond d’une salle de bal est constitué par des personnages typiques de Botero, disproportionnés, presque aplatis et sans grand relief. Les sept musiciens sont serrés les uns contre les autres dans un espace étroit encadré de rideaux rouges et quasi dépourvu de profondeur. L’énormité de leurs corps et leur manque d’expression apportent une note étrange ou humoristique à la scène. La singularité est renforcée par deux petits danseurs au premier plan qui surprennent par un dynamisme défiant leur corpulence. Malgré la flagrante disproportion, l’obésité des personnages ou plutôt la rondeur systématique des formes permet une harmonie du tableau. Le style des vêtements et des coiffures, le choix des couleurs de l’ensemble rendent compte d’une certaine nostalgie et évoquent la jeunesse de l’artiste dans son pays natal.

 

Source: arras.4.free.

---> Retour à l'index des Analyses d'oeuvres Célèbres.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Omar (dimanche, 05 février 2012 14:32)

    Belle analyse MERCI.