jeu.

02

juil.

2009

Le mouvement Cubiste

Picasso, Trois musiciens (1921)
Picasso, Trois musiciens (1921)

Le cubisme (1906-1914), est un mouvement pictural de courte durée initié par Georges Braque et Pablo Picasso. Les principaux artistes qui participèrent au mouvement Cubiste furent, avec Braque et Picasso,  Juan Gris, Metzinger, Gleizes, Fernand Léger Delaunay et Marcel Duchamp. Le terme cubisme provient d'une réflexion d'Henri Matisse, relayée par le critique d'art Louis Vauxcelles, qui, pour décrire un tableau de Braque, parla de "petits cubes".Le cubisme consiste donc à utiliser des formes géométriques simples pour représenter des personnages et des objets sous plusieurs angles. En 1907, Picasso peint vraisemblabement la première oeuvre cubiste, "Les Demoiselles d'Avignon" ou "Bordel d'Avignon" au Bateau-Lavoir, son atelier de Montmartre.

 

Le mouvement cubiste balaie le vieux modes de représentation de la réalité hérités de la Renaissance. Mise à mal par l'apparition de la photographie, la peinture ne cherche désormais plus à représenter fidèlement la réalité perçue depuis un point de vue unique ; l'artiste montre l'objet sous une multitude de points de vue pour représenter le sujet dans un contexte plus large. Ce mouvement révolutionne en conséquence la conception traditionnelle de l'espace en privilégiant les volumes. Souvent, les surfaces se croisent au hasard, enlevant à l'ensemble son sens cohérent de la profondeur. Le contexte et l'objet pénètrent un dans l'autre pour créer un espace ambigu, une caractéristique distincte du cubisme.

 

En utilisant à outrance les volumes, la peinture cubiste tend à représenter un monde tridimensionnel sur une toile, c'est à dire 3 dimensions en 2 dimensions. Pour cela, le peintre décompose les trois dimensions, comme on déroule le patron d'un cube en cour de géométrie. Dans le monde réel, les objets existent tous en 3 dimensions. Cependant il est impossible de voir ses 3 dimensions à la fois. Ainsi, d'un dé à six faces, on ne peut voir que 3 faces à la fois. Pour voir les 3 autres, il faudra tourner le dé, mais les 3 premières faces sortent alors de notre champ de vision ! Le cubisme surmonte cette limite en faisant apparaître toutes les faces du volume : la peinture nous donne alors l'occasion de saisir toute la réalité en un seul regard, d'où le recours aux multiples points de vue. Le désordre apparent des tableaux cubistes s'expliquent alors par l'entremêlement des points de vue sur un espace (la toile) plutôt réduit.

 

Certains pensent que les racines du cubisme se trouvent dans les deux tendances distinctes du travail de Paul Cézanne. D’une part, par le fait de briser la surface peinte en petites facettes multiples, soulignant ainsi le point de vue pluriel donnée par la vision binoculaire. D'autre part, par son intérêt pour la simplification des formes naturelles dans les cylindres, sphères, et les cônes. Toutefois, les artistes cubistes ont exploré ce concept plus loin que Cézanne, ils peignaient toutes les surfaces des objets représentés dans un seul plan d'image, comme si les objets avaient eu toutes leurs faces visibles en même temps. Ce nouveau type de représentation a révolutionné la manière dont les objets peuvent être visualisés dans la peinture et l'art.

 

Le cubisme comprend de plusieurs périodes :
- Le cubisme Cézanien (1907-1909).
- Le cubisme analytique ou hermétique qui multiplie les points de vue et décompose géométriquement le fond et le sujet au point de rendre la figuration illisible (1909-1912).

- Le cubisme synthétique qui introduit les papiers collés (1912 à 1914).

 

L'historien Anglais Douglas Cooper décrit les trois phases du cubisme dans son livre The Cubist Epoch. Selon Cooper, il y a eu le petit cubisme (de 1906-1908), au cours duquel le mouvement a été initialement développé dans les studios de Picasso et de Braque, la deuxième phase est appelée le haut cubisme (de 1909 à 1914), au cours duquel Juan Gris a émergé comme figure importante et, enfin, Cooper se réfère à la fin du cubisme (de 1914 à 1921) comme la dernière phase radicale du cubisme.

 

Après la première guerre mondiale le mouvement s’essouffle mais son influence reste majeure : les surréalistes lui empruntent l’invention du collage et l’art abstrait doit beaucoup à la déconstruction du réel opérée par les cubistes.

 

"le cubisme est un langage pictural absolument original, une façon d’aborder le monde totalement neuve, et une théorie esthétique conceptualisée. On comprend qu’il ait pu imprimer une nouvelle direction à toute la peinture moderne." John Golding, historien d'art.

 

Source : Wikipedia.

Docteur Saint James.

---> Retour à l'index des Mouvements Artistiques.

Écrire commentaire

Commentaires : 0