dim.

05

juil.

2009

Biographie de l'artiste Hans Rudi Giger

Découvrez la biographie du célèbre sculpteur et peintre surréaliste Hans Rudi Giger né le 5 février 1940 à Chur en Suisse. H.R Giger est identifié en tant qu'un des premiers artistes du monde du réalisme fantastique. Le nom de H.R. Giger est d'ailleurs synonyme de 40 ans d'art fantastique. Consultez la biographie de Giger et découvrez ses oeuvres.

Giger
Giger

Giger est né le 5 février 1940 à Chur. Il habite dans un appartement au dessus de la pharmacie de son père. Son père était très sévère mais Giger était le préféré de sa mère. Toute la maison était sa place de jeux, tout particulièrement le couloir qui menait dans la cour arrière ; dans lequel il construisit un train fantôme ce qui effrayait ses camarades de jeux et de classe. Ses occupations allaient surtout de la pâte à modeler au dessin.

A partir de 1953, Giger fait deux ans de Gymnase Cantonal (Université) et deux ans de Technikum (Maîrise). Son père voulait qu'il devienne pharmacien et qu'il reprenne sa pharmacie mais Hans Rudi ne manifeste aucun intérêt pour cela. À l'université, il échoue à ses examens : il ne sera pas pharmacien. En 1962, il entre dans une école de commerce en design intérieur et industriel mais ses professeurs sont décevants et démotivants.

Hans Rudi Giger sera donc artiste. De tout façon depuis sa plus jeune enfance il est  passionné par la création fantastique et surréaliste, influencé par les oeuvres de Salvador Dali, Jérôme Bosch ou Jean Cocteau. Il entame alors des études d'architecture et de dessin industriel, mais continue parallèlement de coucher sur papier et toile ses étranges visions. Après un court emploi de décorateur d'intérieur, il devient artiste à plein temps. La plus grande partie de son travail est effectuée à l'aérographe et au pochoir offrant ainsi un grand réalisme à ses tableaux.


Giger est le fondateur du concept de la biomécanique, le mariage harmonieux du vivant et du mécanique. Son univers extrêmement noir, menaçant et dérangeant est peuplé de structures architecurales organiques ; les machines ont toutes quelque chose d'organique et les êtres qu'il représente ont tous quelque chose de mécanique. Une fusion entre l'Homme et la machine, la créature et la technique. Il crée des dessins et sculptures cauchemardesques et fantasmagoriques et signe des "oeuvres mutantes" à la frontière de deux mondes. A noter que la plupart de ses créations sont profondément marquées par le sexe, la mort, l'érotisme.

Cependant, Giger ne se limite pas à la peinture, il a aussi produit de nombreuses sculptures, du mobilier ou encore des installations dont le train fantôme. Ses oeuvres ont été maintes et maintes fois reprises, imitées (mais jamais égalées). Connaissant une renommée croissante, il participe à certains projets cinématographiques d'envergure, tels un projet d'adaptation de Dune (finalement abandonné), et la saga Alien, pour laquelle il crée et supervise le design d'une créature désormais entrée dans la légende du septième art (exception faite d'Alien, la résurrectionpour lequel Jean-Pierre Jeunet ne fera pas appel à lui). Il obtiendra même l'Oscar des meilleurs effets spéciaux en 1980.


Après Alien, HR Giger a participé à quelques projets de films au succès plus limité, comme La Mutante, de Roger Donaldson, en 1995. En parallèle, il a continué à produire des œuvres: Sculptures, peintures à l’encre brossée et des pochettes d’albums pour plusieurs groupes dont Magma, Emerson, Lake & Palmer, les Dead Kennedys, Carcass, Celtic Frost, Atrocity, Deborah Harry (de Blondie) et a conçu le pied de micro du chanteur de Korn. En 1999, il a créé la scénographie du Mylenium Tour de Mylène Farmer, basée sur la déesse Isis. HR Giger s'est aussi confronté à la création de jeux vidéos, avec Dark Seed et Dark Seed II. En 2010, Ridley Scott a fait de nouveau appel à lui pour Prometheus, sur lequel son influence est palpable.


Aujourd'hui, H.R Giger est considéré comme un monument du monde fantastique futuriste et il possède de nombreux fans de part le monde. Pour les artistes, illustrateurs, cinéastes, designers et musiciens, il est le symbole d’une certaine vision futuriste et apocalyptique du monde. Ses admirateurs le comparent volontiers à un héritier de Jérôme Bosch, de Pieter Brueghel l'Ancien, voire de Francisco Goya. L’artiste suisse a marqué notre époque en créant le style biomécanique. En 1998, il a ouvert son musée à Gruyère dans le canton de Fribourg ou ses principales sculptures et peintures y sont exposées.

 

Le plasticien suisse surréaliste, créateur du monstre d’Alien, est mort le lundi 12 mai 2014 d’une mauvaise chute à l’âge de 74 ans. Ces dernières années, plusieurs musées à Paris, Prague et Vienne, ont présenté une rétrospective de son œuvre aux multiples facettes, mais le plus souvent peuplée de créatures fantastiques.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE GIGER SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0