dim.

05

juil.

2009

Biographie du peintre Keith Haring

Découvrez la biographie du célèbre artiste américain Keith Haring, né le 4 mai 1958 à Reading en Pennsylvanie. Artiste des années 1980, chef de file de la street culture new-yorkaise et activiste. Keith Allen Haring est un artiste, dessinateur, peintre, sculpteur et activiste américain. Consultez la biographie de Keith Haring et découvrez ses oeuvres.

Haring et Basquiat
Haring et Basquiat

Keith Haring est né le 4 mai 1958 en Pennsylvannie, aux Etats- Unis. Adolescent, il écoute Aerosmith, les Beatles, et consomme drogues et alcool, ce qui ne l'empêche pas d'être déjà très doué pour le dessin. Ses parents et professeurs l'encouragent vivement à continuer dans cette voie. À 18 ans il commence donc des études de graphisme commercial à Pittsburgh puis continue à l'école des Arts Visuels de New York.

 

Après ses études, il découvre la culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires (rues, métros, panneaux publicitaires, entrepôts...), la ville devient un immense terrain de jeu! Il y dessinera des milliers de dessins à la craie blanche, ce qui lui vaudra plusieurs arrestations de la police. L'un de ses plus célèbres dessins, son "bébé rayonnant", apparaît à cette époque. Haring fait parfois une quarantaine de dessins par jour dans le métro. Les espaces souterrains deviennent un laboratoire pour ses idées et ses expérimentations.

Il s'exprimait dans la rue parce qu'il voulait que son art soit universel et accessible à tous, ce qui lui vaudra d'être aussi connu à l'intérieur qu'à l'extérieur du système de l'art traditionnel. Il devient alors une figure majeure et côtoie des artistes de la vie underground new-yorkaise tels Kenny Scharf et Jean-Michel Basquiat avec qui il devient ami. Il expose ensuite dans plusieurs galeries new-yorkaises, notamment chez Léo Castelli qui gère ses premiers pas dans l'univers artistique. Une exposition dans la galerie Tony ShafraziIl et le voilà mondialement connu et reconnu.  Il part également peindre sur le mur de Berlin et réalise la fresque de l'hôpital Necker à Paris (enfants malades).

Le style de Keith Haring est reconnaissable par ses formes simplifiées (des croix, des spirales, des points et des cercles) soulignées de noir avec des couleurs vives, ses personnages inspirés des cultures chinoise (calligraphie), japonaise (estampes) et africaine (les masques) aux poses souvent suggestives et par l'aspect général de ses tableaux ressemblant à un puzzle que le spectateur doit s'efforcer de déchiffrer pour comprendre le message qui en sort. Des dessins proches de la bande dessinée, formés à partir d'une ligne continue et représentant des symboles explicites : un bébé à quatre pattes pour incarner la vie, la joie ou l'espoir, un ordinateur ou une télévision pour dénoncer la technologie déshumanisante, un serpent pour exprimer une menace, ou encore une pyramide, en référence aux civilisations anciennes. Keith Haring voulait faire un art universel en utilisant tous les supports inimaginables, il a construit une langue faite de symboles qui viennent de ses histoires personnelles. Mais il ne voulait pas que ses oeuvres aient une interprétation unique et c'est pour cela qu'elles n'ont pas de titres.

En 1988, il apprend qu'il est atteint du Sida. Il s'engage dès lors fortement dans la lutte contre cette maladie, mettant tout son art et sa notoriété au service de cette cause et de sa visibilité. Il luttait aussi contre le racisme, le pouvoir de l'argent, contre la drogue et pour les droits de l'enfant. Avant sa mort en 1990, l'artiste a fondé la Keith Haring Foundation afin de poursuivre son soutien aux organisations pour enfants et de lutte contre le sida. Il meurt à l'âge de 31 ans en février 1990.

 

Les oeuvres de Keith Haring se vendent aujourd'hui entre 300.000 et 2,8 millions d'euros. Plus de 168.000 visiteurs sont venus admirer ses tableaux au Musée d'art contemporain de Lyon de février à juillet (2008).

 

"La meilleure raison de peindre est qu'il n'y a pas de raison de peindre...J'aimerai pouvoir dire que je n'ai jamais rien vu, ni lu, ni entendu...et puis faire quelque chose... Chaque fois que je fais quelque chose je pense aux gens qui iront le voir et chaque fois que je vois quelque chose, je pense à la personne qui l'a fait...Rien n'est important...donc tout est important." Keith Haring.

 

Source: RTL Info.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE KEITH HARING SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    carla roulph (dimanche, 28 novembre 2010 11:26)

    Ces oeuvres sont magnifiques !!

  • #2

    diot clelia (jeudi, 07 janvier 2016 18:24)

    cest eouvres sont trop bien