mar.

07

juil.

2009

Biographie du peintre Pierre Soulages

Découvrez la biographie Pierre Soulages né le 24 Décembre 1919 à Rodez. Pierre Soulages est "le peintre du noir et de la lumière". Soulages est un artiste obsessionnel qui pendant plus de soixante ans a consacré son oeuvre aux infinies variations du noir face à la lumière, Pierre Soulages a imposé depuis ses débuts en peinture une rigueur formelle sans concession. Consultez la biographie de Pierre Soulages et découvrez ses oeuvres.

Soulages
Soulages

Pierre Soulages "le peintre du noir" naît en 1919 à Rodez, département d'Aveyron, au Sud-Ouest de la France. Très tôt passionné par le dessin et la peinture, il se destine au professorat et c'est à Paris qu'il se rend pour passer le concours de l'Ecole Nationale des Beaux-Arts. S'il réussit le concours, il n'intègre pourtant pas l'école, persuadé qu'elle dispense un enseignement médiocre, il préfère retourner à Rodez... En 1941 (pendant l'occupation allemande), enfin libéré de ses obligations militaires, Pierre Soulages s'inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier.

Mais son bref séjour à Paris n'a pourtant pas été vain, puisqu'il a découvert Cézanne et   Picasso au cours d'expositions qui sont pour lui des révélations. (nous sommes en 1937 et Picasso n'est pas encore un génie connu du monde entier). De retour à Rodez, il retrouve les inspirations de ses jeunes années : la préhistoire, l'art roman, les menhirs, la calligraphie chinoise... Mais la Seconde Guerre Mondiale interrompt son chemin créateur et ce n'est qu'en 1946 qu'il consacre de nouveau tout son temps à la peinture. Très vite remarqué, il fait sa première exposition personnelle dès 1949 où son talent et sa singularité (il n'appartient à aucune école.) le propulsent vers la reconnaissance. On le dit tout de fois représentant international de la peinture informelle, c'est à dire abstraite, dégagée du sujet, existant pour elle-même grâce à sa matière, à sa présence, à son rayonnement magnétique. A partir de 1979, Pierre Soulages réalise des toiles totalement recouvertes de couleur noire, des peintures monopigmentaires, fondées sur la réflexion de la lumière sur les états de surface du noir.

Ce sont les recherches effectuées par Soulages sur la matière (il a très vite abandonné le pinceau pour le couteau et la spatule), sur la couleur (le noir est presque son unique couleur...) et la lumière,  (ce même noir devient refuge de la lumière, le "noir-lumière"ou  "l'outrenoir" comme il sera bientôt appelé) qui en font aujourd'hui l'un des artistes contemporains ayant le plus apporté à la peinture du XXe siècle. Les aspects principaux de son œuvre sont le rythme, les mini-reliefs, les entailles, l’alternance entre les surfaces planes et les surfaces striées, les sillons dans la matière noire qui créent à la fois des jeux de lumière (transparence et opacité) et de... couleurs. Depuis peu, d'autres œuvres sont apparues où rythme, espace et lumière naissent des contacts violents du noir et du blanc sur l'entière surface du tableau. Ses toiles géantes, souvent déclinées en polyptyques, ne montrent rien qui leur soit extérieur ni ne renvoient à rien d’autre qu’elles-mêmes. Devant elles, le spectateur est assigné frontalement, englobé dans l’espace qu’elles sécrètent, saisi par l’intensité de leur présence. Une présence physique, tactile, sensuelle et dégageant une formidable énergie contenue. Mais métaphysique aussi, qui force à l’intériorité et à la méditation.

 

"Il faut regarder le tableau en appréciant la lumière reflétée par la surface noire. C'est essentiel. Si l'on ne voit que du noir, c'est qu'on ne regarde pas la toile. Si, en revanche, on est plus attentif, on aperçoit la lumière réfléchie par la toile. L'espace de cette dernière n'est pas sur le mur, il est devant le mur, et nous qui regardons, nous sommes dans cet espace-là. C'est une relation à l'espace différente de celle que nous avons dans la peinture traditionnelle. Ce phénomène ne peut pas être photographié. La photo transforme cette lumière en une peinture banale où les valeurs sont fixes et produites par des gris différents." (Pierre Soulages, entretien avec Jean Pierrard, art. cit.).

 

Depuis le début des années cinquante, plus de 150 de ses toiles ont été achetées par des musées aussi prestigieux que le Musée National d'Art Moderne de la ville de Paris, le Guggenheim Museum à New York ou encore la Tate Gallery à Londres. Pierre Soulages, le "peintre du noir et de la lumière" et le plus grand peintre actuel de la scène française, c'est aujourd'hui le peintre français le plus cher aux enchères, avec un record de 1,5 million d'euros pour une toile. "Qu'il y ait des gens qui aiment mon travail, j'en suis ravi. Et qu'il y en ait beaucoup, tant mieux", dit l'artiste, modeste. Un musée Soulages est en voie de création à Rodez la ville natale du peintre, qui le mardi 13 septembre 2005 a fait une donation à la ville pour le futur musée dont l'ouverture est prévue en 2012. Pierre Soulages a aujourd’hui 90 ans. Il vit et travaille à Sète.

 

"J’aime l’autorité du noir. C’est une couleur qui ne transige pas. Une couleur violente mais qui incite pourtant à l’intériorisation. A la fois couleur et non-couleur. Quand la lumière s’y reflète, il la transforme, la transmute. Il ouvre un champ mental qui lui est propre." Pierre Soulages.

 

Source: Wikipedia, Diplomatie.gouv.fr, leblogart.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE PIERRE SOULAGES SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Baudouin (mercredi, 22 juillet 2009 14:31)

    Où en est le musée dédié à Soulages à Rodez?Merci

  • #2

    Rigaud Mickael (mercredi, 22 juillet 2009 15:23)

    Apparemment Le Musée ouvrira ses portes en 2012.

  • #3

    pourtales (dimanche, 21 novembre 2010 17:25)

    j'ai honte de voir ce que je peins
    mais lui n'aurait jamais du commencer