mar.

07

juil.

2009

Biographie du peintre Vincent Van Gogh

Découvrez la biographie de Vincent Van Gogh, peintre et dessinateur hollandais né à Groot-Zundert (Pays-Bas) le 30 mars 1853. Artiste non reconnu et incompris de son vivant, Van Gogh est pourtant l'un des grands peintres du XIXème siècle. Son oeuvre, annonce le fauvisme et l'expressionnisme. Figure majeure du post-impressionnisme, il a marqué de son génie singulier l'histoire de la peinture. Consultez la biographie de Van Gogh et découvrez ses oeuvres.

Van Gogh
Van Gogh

Vincent Van Gogh grandit dans le sud des Pays-Bas, il est né à zundert (30 Mars 1853). A 11 ans, il est envoyé en pension, il entre ensuite au lycée ou il a de très bons résultats, pourtant ses parents l'en retirent en pleine année scolaire et l'assigne à résidence pendant 18 mois.

Il est ensuite envoyé en formation dans la galerie d'art de son oncle et à l'âge de 16 ans il obtient un poste auprès du marchand d'art Goupil & Cie à la Haye grâce à son oncle Vincent  qui avait fait de bonnes affaires pour cette galerie d'art. Satisfaite de son travail, la galerie l'envoie dans l'une de ses succursales à Londres, il y parfait sa culture artistique et vit dans un bel appartement de Brixton, c'est une période heureuse de sa vie. (analyse d'oeuvre).

Bonheur qui sera de courte durée, son père et son oncle décide de l'envoyer à Paris, Van Gogh ne si sentira jamais à l'aise et finira par délaisser son travail de galeriste, il est licencié le 1er Avril 1876.Il se sent alors appelé par une vocation spirituelle et religieuse, il se plonge intensément dans l'étude de la Bible.

Il revient en Angleterre pour y enseigner bénévolement le calcul, l'orthographe, l'allemand et le français dans un petit internat à Ramsgate. Il devient ensuite aspirant prédicateur dans la banlieue de Londres et prêche l' Evangile à qui veut bien l'entendre. A Noël, cette même année 1876, il retourne chez ses parents qui le persuadent de ne pas repartir en Angleterre et lui trouve un emploi dans une librairie de Dordrecht. Mais ce travail ne le rend pas heureux, il passe son temps à dessiner et à étudier la Bible dans l'arrière boutique du magasin.

Le soutenant dans son désir de devenir pasteur, sa famille l'envoie à Amsterdam en mai 1877 pour suivre des études de théologie mais Van Gogh échoue à ses examens. Il se rend alors en Belgique où aucun diplôme universitaire n'est nécessaire pour prêcher et obtient une mission d'évangéliste auprès des mineurs du Borinage, dans la région de Mons. Il y devient un prédicateur solidaire des luttes contre le patronat, mais son extrémisme dérange et on le licencie encore une fois.

Sans le sou, Van Gogh se résout à retourner chez ses parents où l'ambiance est exécrable, il ne s'entend plus avec son père, ce dernier est même allé jusqu'à se renseigner pour faire admettre son fils à l'asile de Geel. Il quitte à nouveau la maison familiale en 1881 et sur les conseils de son frère  qui lui dit de se lancer dans le dessin, il se rend à la Haye pour rencontrer des artistes et parfaire sa technique. Il s'entraîne tout d'abord en copiant divers peintres puis il se lance dans la production de nombreux dessins et peintures décrivant des scènes de la vie paysanne.

En 1886 il rejoint son frère Théo à Paris où a lieu la dernière exposition impressionniste. Il a alors une révélation, ses toiles lui paraissent sombres et vieux-jeux par rapport aux tableaux des impressionnistes. Il décide donc d'évoluer dans sa peinture, il rencontre de nombreux artistes  dont un certain Paul Gauguin., se rend à plusieurs expositions et visites beaucoup de musée.

En Février 1888, Van gogh s'en va à Arles ou démarre une période faste dans sa peinture, tout l'inspire : la lumière, les paysages, le soleil, les voisins, les belles ardésiennes ...  Son ami Gauguin le rejoint mais leur amitié et leur collaboration artistique se termine par un drame : Le 23 décembre 1888, après une violente dispute, Vincent Van Gogh menace Gauguin avec un rasoir. Gauguin sort alors précipitamment. Durant la nuit, Van Gogh, pris d'une crise de folie, se coupe une partie inférieure de l'oreille gauche.

En Mai 1889, il est interné à sa demande, il se requinque dans l'asile de Saint-Remy de Provence, sous la surveillance de gardiens il peint la campagne et les cyprès avec un graphisme plus personnel, des couleurs chaudes et vives, des traits plus ronds et soulignés. Durant l'année de son internement, il peint cent cinquante toiles, parmi lesquelles on compte de nombreux chefs d'œuvre.

En 1890, sur les conseils de son ami Camille pissarro, il s'installe à Auvers où le Docteur Gachet,  ami de nombreux peintres impressionnistes, a accepté de le prendre en charge et de le soigner. Van Gogh y peint plus de 70 toiles en 69 jours ... Le 27 juillet 1890, dans un champ où il peignait une ultime toile, il se tire un coup de revolver dans la poitrine et meurt deux jours après. Ses derniers mots : " La tristesse durera toujours." Café, alcool, malnutrition, surmenage, insuccès de son vivant… Van Gogh a souffert tout au long de sa courte existence. L’artiste s’est fabriqué en se détruisant.

 

Les sept cents lettres que Van Gogh écrivit à son frère Théo (publiées en 1911, traduites en français en 1960) constituent un témoignage unique de la vie d'un artiste, et une précieuse documentation concernant une oeuvre particulièrement fertile : environ sept cent cinquante tableaux et mille six cents dessins. En 1973, le Rijksmuseum Vincent Van Gogh, conservant plus de mille tableaux, esquisses et lettres, a été ouvert à Amsterdam.

 

"Cette vie artistique, que nous savons ne pas être la vraie, me paraît si vivante et ce serait ingrat que de ne pas s'en contenter." Vincent Van Gogh.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE VINCENT VAN GOGH SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    vincent van gogh (vendredi, 13 novembre 2015 14:54)

    je uis content de se site mercie ;)!

  • #2

    baby (vendredi, 13 novembre 2015 14:55)

    moi aussi !!!!!