mar.

07

juil.

2009

Klimt Gustav, Espoir 1, analyse d'oeuvre

Espoir 1
Espoir 1

Cette huile sur toile, exécutée en 1903, représente une jeune femme enceinte, peinte sans ses voiles. Elle se tient de profil, debout, ce qui met en évidence l’énorme masse claire de son ventre sur un fond obscur. À l’arrière-plan du tableau, tout en haut, figurent une série de têtes monstrueuses. Le nu, représenté de façon très réaliste, contraste avec le fond du tableau constitué principalement de traits décoratifs : lignes serpentines, motifs végétales dorés, petites fleurs dans les cheveux, etc. La technique de la hachure continue est assez visible sur l’ensemble de la toile.

 

"II s'agit, dit-il, d'Espoir, oeuvre réputée, ou plutôt mal famée, qui représente une jeune femme enceinte que l'artiste a osé peindre sans ses voiles C'est un de ses chefs-d'oeuvre, une création profondément émouvante. La jeune femme chemine, sereine, dans (a sainteté de son état. Des masques immondes et grimaçants, d'une lubricité blasphématoire, se pressent vers elle; les démons de la vie...mais ces tentations ne la troublent pas. Elle s'avance dans la voie des horreurs, incorruptible et pure, grâce à l'Espoir qu'elle porte dans Son sein. C'est une image symbolique - écho moderne du thème qu' Albrecht Dürer traite dans son tableau Le Chevalier, la Mort et le Diable. Cette image est interprétée avec une sensibilité romantique, à une époque où toutes les tendances à l'émancipation convergent. Est-il étonnant que "Jes purs" aient frappé l'oeuvre d'anathème et condamné l'artiste à cent mille ans de purgatoire? Les manoeuvres d'une majorité hostile ont empêché d'exposer la toile à l'exposition Klimt, il y a deux ans. Elle se trouve actuellement dans le sanctuaire le plus privé de la maison "Waerndorfer."

 

Espoir I, qui est l'un des chefs-d'œuvre de Klimt. On raconte que les dessins préparatoires exécutés pour cette toile illustraient d’abord un couple heureux sur fond paysagé et que le décès en bas âge du deuxième fils de Klimt, en 1902, en aurait peut-être influencé la nouvelle compositionL’artiste reprit d’ailleurs plusieurs fois l'étude du même thème (dans La médecine, Vision, Espoir I et Espoir II). Toutefois, dans Espoir II, Klimt accentua encore plus le "caractère sacré" de la maternité.

 

Ludwig Hevesi, Das Haus Waerlldorfer (1905), dans Altkunst-Neukunst, Wien 1894-1908, Vienne, 1909, p. 223).

 

Analyse de Ludwig Hevesi, un ami de Gustav Klimt.

---> Retour à l'index des Analyses d'oeuvres Célèbres.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    JONAS (lundi, 29 février 2016 10:44)

    JE TROUVE CET OEUVRE INTERESSANTE