mar.

29

sept.

2009

Le mouvement Futuriste (le Futurisme)

Dynamisme d'un chien en laisse (1912)
Balla, Dynamisme d'un chien en laisse (1912)

L'aventure du Futurisme commence avec une déclaration du poète Filippo Tommaso  Marinetti qui parait à la une du journal Le Figaro le 20 février 1909. Umberto Boccioni, Carlo Carra, Gino Severini, Giocomo Balla et Luigi Russolo rejoignent Marinetti en 1910 et signent eux aussi un texte, Le Manifeste des peintres futuristes. Ils y définissent la nouvelle peinture comme "art dynamique", à l'image du monde moderne dans lequel tout change très vite.

 

Dans les années 1910, les peintres Futuristes représentent des voitures; dans les années 1930, ils prennent l'avion et réalisent des vues du ciel... Le pari est d'intégrer tous les aspects de la modernité au sein de la création artistique, en les repensant dans un même mouvement dynamique. Le peintre Futuriste ne choisit pas seulement des éléments de la modrenité comme sujet, il veut aussi rendre l'atmosphère de ce nouveau monde urbain et industriel : que le spectateur du tableau ressente les bruits, les couleurs que le mouvement et la vitesse impliquent. Chez les Futuristes, on ne trouve pas de sujets traditionnels (nus, natures mortes, paysages), mais des villes en effervescence, des foules révoltées, des machines en marche...

 

Les idées futuristes ont inspiré de nombreux artistes dans le monde entier. Dans les années 1910, Severini et Carra, peintres Futuristes, vivaient entre Milan et Paris, ils y ont découvert les cubistes, qui à leur tour s'inspirent de leurs oeuvres. Du dialogue entre Futurisme et Cubisme nait le "Cubo-Futurisme" en France, mais aussi en Russie. Mais ce qui est exemplaire chez les Futuristes, c'est leur manière de se faire remarquer ! Dès le début du mouvement en 1910, ils organisent dans les grandes villes italiennes des soirées mémorables. Marinetti se présente sur scène entouré par les poètes, peintres et musiciens qui ont adhéré à son mouvement. Ils lisent des poèmes, présentent des tableaux, jouent de la musique et expliquent leurs nouvelles théories sur l'art en provoquant le public. Ils distribuent des tracts et des affiches, lancent des polémiques dans les journaux, font des conférences, des actions de rue... Ils ont ainsi inventé une forme d'action qui sera un modèle pour les futurs adeptes des actions exécutées en public ("perfomances" ou "happening"), à commencer par les Dadaïstes et les Surréalistes.

 

C'est le monde entier que les Futuristes rêvaient d'entrainer dans leur course folle vers l'avenir. En influençant des peintres à Paris, à Londres ou à Moscou, ils remportent une petite part de leur pari...

 

"Une automobile rugissante, qui a l'air de courir sur la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace." Marinetti.

 

Source : DADA "Le Futurisme".

---> Retour à l'index des Mouvements Artistiques.

Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    lili (mardi, 13 septembre 2011 18:59)

    le site est trop compliqué et illogique

  • #2

    Rigaud Mickael (mardi, 13 septembre 2011 21:44)

    C'est bon ça !! Tu dois avoir un très mauvais sens de l'orientation...

  • #3

    Emmanuel (mardi, 18 octobre 2011 15:55)

    t'a raison ce site et compliqué

  • #4

    Rigaud Mickael (mardi, 18 octobre 2011 21:38)

    Et illogique !!

  • #5

    FERRE (lundi, 02 janvier 2012 11:33)

    J'aime beaucoup ce site, il est instructif.

  • #6

    pierre (jeudi, 19 janvier 2012 11:47)

    cool