dim.

10

janv.

2010

Biographie du peintre Max Ernst

Découvrez la biographie du célèbre peintre Max Ernst peintre français d'origine allemande de la mouvance dada, surréaliste puis pataphysique. Ernst est né le 2 avril 1891 à Brühl, en Allemagne. On dit aussi de ce peintre français, né en Rhénanie, qu'il est un des pionniers de la Nouvelle Réalité. Consultez la biographie de Max Ernst et découvrez ses peintures.

Photographie de Max Ernst
Ernst

Max Ernst est né le 2 avril 1891 à Brühl en Allemagne. Il est le fils du peintre Philipp Ernst et de Luise Kop. De 1909 à 1913, il fait des études de philosophie, de psychiatrie et d'histoire de l'art à l'université de Bonn tout en commençant à pratiquer le dessin. De 1914 à 1917, il est mobilisé dans l'armée allemande. En 1919, il s'engage dans le mouvement Dada puis en 1921 dans le Surréalisme.

 

Sa première exposition personnelle a lieu en 1921. En 1922, il s'installe à Paris. En 1933, il est "mis sur la liste des proscrits du régime nazi" mais, considéré comme ressortissant puis comme espion du Reich allemand, il est interné dans les camps de détention en 1939 et 1940. En 1941, il s'exile aux Etats-Unis. En 1950, il est de retour à Paris et prend la nationalité française en 1958. En 1954, il reçoit le grand prix de la Biennale de Venise. En 1975, une rétrospective a lieu au Musée Solomon R. Guggenheim à New York et les Galeries Nationales du Grand Palais de Paris publient un catalogue complet de ses œuvres.

 

De 1919 à 1921, Max Ernst effectue des collages d'objets, des dessins et des photomontages. En 1920, il rencontre Paul Eluard dont il illustre les poèmes à partir de 1921, il utilise l'automatisme et revendique un univers surréaliste où les peintres "se meuvent librement, hardiment et tout naturellement dans la région frontière du monde intérieur et du monde extèrieur qui [...] possède une complète réalité ("surréaliste") physique et psychique; qu'ils enregistrent ce qu'ils voient et qu'ils interviennent énergiquement là où leurs instincts révolutionnaires les poussent à le faire".

 

Dans les années vingt, apparaissent les thèmes d'"hallucinations" qui resteront récurrents dans son oeuvre. En utilisant des effets de coulures, jouant de métamorphoses, il réalise des paysages oniriques : des "concrétions pleines de vestiges de plantes et d'animaux". Il peint également des formes déchiquetées, des chimères, des femmes fantomatiques... En 1925, il met au point la technique du frottage, un système de décalque, et réalise une Histoire naturelle. Expérimentateur, il utilise successivement d'autres procédés et réalise papiers collés, romans-collages et décalcomanies.

 

A la fin des années trente, il exécute ses premières sculptures, figuratives et emblématiques. Il peint des séries de jungles, de Jardins gobe-avions, de villes. Il écrit : "Tous les amis se métamorphosent en fleurs. Toutes les fleurs se métamorphosent en oiseaux, tous les oiseaux en montagnes, toutes les montagnes en étoiles. Chaque étoile devient une maison, chaque maison une ville [...]".

 

Max Ernst est mort le 1er avril 1976 à Paris à l'âge de 84 ans. Il est enterré à Paris au cimetière du Père-Lachaise. Un musée Max Ernst comprenant 300 œuvres a été ouvert à Brühl, sa ville natale, en 2005. Max Ernst fut un grand artiste de son époque, parcourant les styles et offrant toujours des oeuvres incontournables. Même s'il ne fut jamais le chef de file d'un des mouvements auquel il a participé, il participa tout de même fortement à leur création.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE MAX ERNST SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    barbara (mercredi, 14 décembre 2011 21:44)

    pour etre son arriere arrière petite fille sachez que marx et c'est bien Marx ernst est né le 1 er avril et est mort le 1 er avril cordialement puisqu'il y a une oeuvre pour lui faite par une peintre qui s'intitule mort né et né mort