mer.

17

févr.

2010

Biographie du peintre Willem de Kooning

Découvrez la biographie du peintre célèbre Willem De Kooning. Né à Rotterdam, Willem De Kooning fait des études à l'Ecole des Beaux-Arts de sa ville natale, et devient une figure majeure de l'expressionnisme abstrait...

 

Willem de Kooning
de Kooning

Willem [de] Kooning, né le 24 avril 1904 à Rotterdam et mort le 19 mars 1997 à East Hampton, Long Island (Etat de New York), est un peintre d'origine néerlandaise, naturalisé américain, initiateur de l'expressionnisme abstrait. Le père du jeune Willem est négociant en vin pendant que sa mère tient un bar dans le quartier du port de Rotterdam.

 

De 1916 à 1923, Willem de Kooning s'initie aux beaux-arts dans les cours du soir de l'Académie voor Beeldende Kunsten en Technische Wetenschappen de Rotterdam, et suit pendant la journée un apprentissage dans une firme de publicité et de décoration. Il étudie ensuite deux ans à Bruxelles et Anvers avant de partir aux Etats-Unis. Il s'installe brièvement dans le New Jersey, où il gagne sa vie comme peintre en bâtiment.

 

A la fin des années 1920 et pendant les années 1930, de Kooning se lie d'amitié avec les peintres Stuart Davis, John Graham et Arshile Gorky. Il travaille sur des fresques commandées par le Federal Arts Project. A partir de 1936, il se consacre à plein temps à sa propre carrière artistique. Son travail, jusqu'alors assez académique, acquiert une force et devient plus avant-gardiste. A la fin des années 1930, abstraite ou figurative, son oeuvre est influencée par le cubisme et le surréalisme de Picasso, et par Gorky, dont il partage l'atelier à Manhattan. En 1938, sans doute sous l'influence de ce dernier, il se lance dans une série de personnages masculins, et démarre simultanément une série de pures abstractions, aux couleurs lyriques.

 

Au lendemain de la guerre, de Kooning développe un style plus énergique et encore plus abstrait, très proche de celui de son contemporain  Jackson Pollock. "Je peux travailler un mois entier sur une toile, déclare-t-il, mais elle doit avoir l'air d'avoir été faite en une minute." Sa première exposition personnelle, des abstraits noir et blanc, se tient à New York en 1948. Il est alors considéré comme une des têtes de file de l'expressionnisme abstrait.

 

Contrairement à l'oeuvre de Pollock, celle de Kooning conserve des éléments figuratifs. En 1953, lors de sa troisième exposition en solo, sa série Femmes fait sensation. Le public est choqué par ses portraits grotesques, et les critiques sont déçus par la présence d'éléments figuratifs dans une oeuvre abstraite. Les femmes seront, dès lors, un thème majeur et récurrent. Leurs formes dures, angueuses, sont restitués par des coups de pinceau violents et des jets de peinture, contrastant avec la représentation traditionnelle de la femme dans l'art, où elle figure comme un être sensuel, plutôt déifié.

 

En 1963, de Kooning s'installe à Long Island. Il peint là des tableaux où les femmes et les paysages sont de couleurs plus vives et les coups de pinceau moins nerveux. Ce changement doit beaucoup à la mer et à la lumière de son nouvel environnement. A la fin de la décennie, on considère que sa créativité décline quelque peu. Il continue à peindre, tout en s'essayant à la sculpture. En 1969, à Rome, il exécute ses premières silhouettes, d'abord en argile puis en bronze. Suivra une série de personnages grandeur nature.

 

En 1975, il revient à la peinture abstraite et produit une nouvelle série de tableaux abstraits denses et très colorés. Ses dernières oeuvres seront des toiles calligraphiques à dominante blanche mettant en évidence un talent qui englobe à la fois le figuratif, l'abstrait, la peinture, le dessin, la couleur et la ligne.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE WILLEM DE KOONING SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0