sam.

20

mars

2010

Biographie du peintre Toulouse-Lautrec

Découvrez la biographie du célèbre peintre Toulouse-Lautrec. L'œuvre de Toulouse-Lautrec est tout entière représentative de sa vie d'excès et de folie. Retour sur une vie de couleurs, de vices, de génie.

Henri de Toulouse-Lautrec
Toulouse-Lautrec

Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec Monfa, né le 24 novembre 1864 à (Albi, France) et mort le 9 septembre 1901 au château Malromé (France), est un peintre et lithographe français de la fin du XIXe siècle. Fils du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa (1838-1913) et d'Adèle Tapié de Celeyran (1841-1930), il grandit entre Albi, le château du Bosc (demeure de ses grands-parents) et le château de Celeyran. Issu d’une famille aristocrate, l’union quasi consanguine de ses parents (ils sont cousins) est pour certains la raison de sa maladie.

 

Henri de Toulouse-Lautrec, peintre, dessinateur, graphiste, illustrateur et lithographe, demeure une des figures de l'art mondial les plus reconnaissables  en raison d'une infirmité contractée dans son enfance. Après de multiples fractures des deux jambes, celles-ci ne grandirent pas malgré le développement normal du reste de son corps. C'est le sujet d'innombrables illustrations. Le père de Toulouse-Lautrec, un riche et excentrique aristocrate, paie les études de son fils (artiste passionné depuis son plus jeune âge) à Paris et lui loue un atelier. Lautrec étudie à Paris auprès des peintres académiques Léon Bonnat et Fernand Cormon, chez qui il rencontre Vincent Van Gogh. Il visite également les expositions impressionnistes, s'intéresse aux estampes japonaises, alors en vogue à l'époque, et devient un admirateur inconditionnel d'Edgar Degas.

 

Le jeune peintre devient vite connu à Montmartre, passant ses nuits au Moulin-Rouge et dans d'autres lieux de la vie nocturne (Le Chat Noir dirigé par Aristide Bruant), à faire des croquis. Il réalise régulièrement des affiches publicitaires pour ses endroits favoris. Il adore les femmes et passe une grande partie de son temps dans les maisons closes. Il ne couche pas seulement avec les prostituées mais il est leur ami et les utilise comme modèles. Son oeuvre comprend des vues caractéristiques et pleines de vivacité de la vie de bohème, à l'image de La Danse au Moulin-Rouge (1890), des scènes saphiques comme Le Baiser (1892), et des représentations empreintes de tendresse, Les Deux Amies (1894). Il peint beaucoup sur du carton et se sert d'une huile particulièrement fine ou de peinture mélangée à de la gouache ou de détrempe, afin de créer des lignes et des couleurs particulières. C'est grâce à son oeuvre que les noms de danseuses comme Jane Avril et La Goulue sont encore connus de nos jours. Il est influencé par les aplats de Paul Gauguin, le style vivant de Francisco Goya et les sujets d'Edgar Degas. Il enseigne également à d'autres artistes, dont sa maîtresse et modèle Suzanne Valadon.

 

Passionné par l'expression humaine, par le trait vrai qui révèle tout l'être, doué d'une pénétration d'analyse et d'une sensiblité exacerbée, Lautrec sut saisir dans chacune de ses œuvres, peintures, dessins, caricatures, illustrations ou affiches, le secret de l'âme humaine. Usant de déploiements d'arabesques et d'aplats colorés, de contre-plongées et de cadrages particuliers, il n'eut pas son pareil pour saisir la gaieté d'un soir des cafés-concerts (L'Entrée de la Goulue), les paillettes factices des danseuses (Jane Avril entrant au Moulin-Rouge, 1892, Courtauld Gallery, Londres), ou la vie misérable des filles des maisons-closes (Au salon de la rue des Moulins, 1894, Musée Toulouse-Lautrec). Interné en 1899 suite à deux crises de 'delirium tremens' provoquées par la quantité d'alcool absorbée chaque jour, il ne doit sa sortie qu'à l'acharnement avec lequel il a produit de magnifiques oeuvres traitant du cirque. Il illustre les 'Histoires naturelles' de Jules Renard, appartient au jury de la section 'affiches' de l'Exposition Universelle de 1900. Mais la maladie et l'épuisement le rattrapent, il meurt à trente-six ans le 9 septembre 1901.

 

Le musée d'Albi regroupe l'essentiel de son oeuvre: Le Palais de la Berbie, classé monument historique, abrite depuis 1922 le musée de Toulouse-Lautrec, riche de plus de mille œuvres du peintre comprenant 250 tableaux, 31 affiches, des lithographies et des centaines de dessins, devenant ainsi le plus grand musée au monde consacré au peintre. Le musée accueille chaque année 160 000 visiteurs du monde entier, dont une part importante de Japonais, attirés par l’influence considérable du Japon dans les productions du peintre.

 

Quelques oeuvres majeures:


  • La Blanchisseuse (1884, Paris, collection privée)
  • Au Cirque Fernando, L'Ecuyère (1888, Chicago, Art Institute)
  • La Danse au Moulin-Rouge (1890, Philadelphie, Museum of Art)
  • La Goulue entrant au Moulin-Rouge (1892, New York, MoMA)
  • Jane Avril au Jardin de Paris (1893, collection privée)
  • Au Salon de la rue des Moulins (1894, Albi, musée Toulouse-Lautrec)
  • Décor de la Baraque de la Goulue à la Foire du Trône (1895, Paris, musée d'Orsay)
  • Au Rat-Mort (1899-1900, Londres, Courtauld Institute)

 

"Je boirais du lait le jour où les vaches brouterons de la vigne!" Henri de Toulouse-Lautrec.

 

Source: Suite101.fr

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE TOULOUSE-LAUTREC SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0