ven.

23

sept.

2011

Gunter von Hagens, A "plastinated" corpse (?)

corps gunter von hagens
A "plastinated" corpse (?)

Gunter von Hagens est selon les personnes à la fois scientifique et artiste, pour moi il est plus un scientifique qui met en scènes ses découvertes. Il est mondialement reconnu pour ses cadavres plastifiés. il expose des cadavres humains conservés intacts grâce à un procédé de plastination qu’il a lui-même mis au point. Il s’agit d’enlever l’eau et la graisse des tissus et de les remplacer par de la résine époxy pour que les corps et les organes gardent leur élasticité et ainsi pouvoir les conserver indéfiniment.


Cette technique permet de voir le corps humain comme on ne l’a jamais vu, de voir le système musculaire, veineux ou cérébral. De plus Gunter von Hagens met en scène ses "morts", c’est à la fois ce qui attire et ce qui choque les spectateurs lors de ses expositions. "Je n’ai ni formation ni ambition artistique, affirme Gunter von Hagens. Je désire simplement parvenir à une présentation parfaite destinée à faire comprendre combien nous sommes des êtres fragiles."


Ses expositions attirent des millions de visiteurs dans le monde entier et avec elles autant de polémiques, certains veulent les interdire au nom du respect des morts, dans d’autres pays comme le Japon c’est un véritable choc culturel. La plupart des visiteurs trouvent ces cadavres découpés choquant et tous les journalistes conspuent Gunter von Hagens, déclarant que tout cela n’est pas de l’art mais du voyeurisme macabre.

 

Si vous êtes intéréssé par une de ses créations, rendez-vous sur le site de Gunter, ainsi, "le supermarché de la mort", propose des testicules plastinées à 360 euros, des poumons de fumeur pour dix fois ce prix, une jambe pour 9.100 euros ou un corps humain pour 57.000 euros. Les prix de pièces plastinées ou de copies parfaites vont de 80 à 15.000 euros. Génial pour décorer son salon et mettre à l'aise ses invités, non ?!


Le but scientifique de ces expositions est indéniable, pouvoir voir ses "congénères" tronçonnés en trois dimensions permet sûrement d’en apprendre beaucoup sur son corps  et sur l’Humain en général. Après je ne comprends pas encore une fois, pourquoi on veut toujours associer la science et l’art, surtout quand l’art n’a rien à voir dans l’histoire.

---> Retour à l'index des Oeuvres d'art contemporaines choquantes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0