mar.

03

janv.

2012

Biographie du peintre Max Beckmann

Découvrez la biographie de Max Beckmann, peintre et dessinateur expressionniste allemand, né le 12 février 1884 à Leipzig et décédé le 27 décembre 1950 à New York. Consultez la biographie de Max Beckmann et découvrez ses peintures.

Max Beckmann
Beckmann

Max Beckmann: Est né en 1884 à Leipzig (dans le centre est de l'Allemagne). Comptant parmi les plus grands peintres allemands du XXème siècle, Max Beckmann reçut une formation à l'Ecole d'Art de Weimar, de 1900 à 1903, puis à Paris, où il s'intéressa à Cézanne, Van Gogh et aux impressionnistes. Le peintre semble en outre fasciné par l'art de la Renaissance, qu'il put étudier durant les mois passés à Florence en 1906-1907 et qui joua un rôle fondamental dans la formation de Beckmann, à la fois pour le choix des sujets et pour son style respectueux de la tradition de la perspective (La Bataille, Musée Ludwig, Cologne).

 

A peine avait-il terminé son apprentissage qu'il dut partir à la guerre, et passer quelques années dans les tranchées. Beckman servit comme infirmier sur le front pour soigner les bléssés et fut démobilisé en raison d’une dépression nerveuse. Cette maladie changera radicalement le style de ses tableaux (beaucoup plus critique et moral). Les horreurs de la guerre, lui inspirairent des dessins tourmentés, corps mutilés et sanglants, salles d'opérations ou morgues. L'expérience dramatique de la guerre poussa alors Beckmann à s'orienter vers l'expressionnisme exaspéré à travers un réalisme cru que l'on retrouve notamment dans la peinture d'Otto Dix (La Nuit, 1918-1919, Kunstsammlung, Düsseldorf ; Le Rêve, 1921, Museum of Modern Art, St. Louis). L'après-guerre et son cortège de révolution (insurrection spartakiste) et de crise (grande crise économique de 1922-23) lui inspirera des dessins tout aussi cruels, très expressionnistes, mettant en scène profiteurs et victimes.

 

Avec Dix et George Grosz, Beckmann participe au mouvement de la Neue Sachlichkeit (Nouvelle Objectivité), exposant ses oeuvres à Mannheim en 1925. La même année, l'artiste obtint une chaire au Stadtisches Kunstinstitut à Francfort, charge qu'il dut quitter en 1933 lorsque sa peinture fut déclarée "dégénérée". En effet, Hitler considéra l'art moderne comme de l'art dégénéré (entartete Kunst), faisant retirer des cimaises des musées les oeuvres indignes de sa conception du génie allemand, qui s'accomodait plus de laborieux barbouillages de chevaliers teutoniques que d'audaces modernistes.

 

Lors de l’accession au pouvoir des nazis il s’exila à Paris puis à Amsterdam où il a connu la solitude et la pauvreté, pour échapper à l’oppression nazie. Après avoir vécu aux Pays-Bas durant la guerre, le peintre s'installa aux Etats-Unis en 1947 pour enseigner à la Washington University de St. Louis. C’est un homme fatigué et désillusionné qui arriva en Amérique, en 1947. Après la guerre il refusa de retourner dans son pays et mourut à New York le 27 décembre 1950 alors que la même année le pavillon allemand à la 25ème Biennale de Venise lui est consacré.

 

Max Beckmann était un peintre et dessinateur allemand qui revendiquait un art délibérément rude. La grande tragédie de la première guerre mondiale le bouleversera et transformera son œuvre. Ainsi Beckman dut-il sans cesse réagir. Réagir à l'horreur de la guerre, et il s'apparenta alors à l'expressionnisme. Réagir aux persécutions, et il devint un peintre errant, jusqu'à se fixer aux Etats-Unis. Son œuvre est intemporelle ; elle est pourtant le témoin des grands drames qui ont déchiré l’homme et son siècle.

 

Si Max Beckmann est considéré comme l'un des artistes les plus importants du XXe siècle, son oeuvre reste, en France, méconnue malgré la volonté constante qu'il manifesta pour acquérir une reconnaissance dans les milieux artistiques parisiens.

 

"Plus souvent on meurt, plus intensément on vit." Max Beckmann.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE MAX BECKMANN SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0