ven.

31

août

2012

Biographie de l'artiste Peter Blake

Découvrez la biographie de Sir Peter Blake, un artiste né à Dartford, en Grande-Bretagne en 1932, qui est considéré comme le "parrain" du Pop Art britannique. En effet, Peter Blake est, au même titre que Richard Hamilton, l'un des pionniers du pop art en Angleterre.

Peter Blake
Blake

Peter Thomas Blake, né le 25 juin 1932 à Dartford en Angleterre) est le père du pop art britannique. C'est un peintre, graveur, et créateur d'assemblages qui veut rendre l'art accessible au grand public. Il refuse l'élitisme et est passionné par le côté éphémère de la culture populaire.

 

Blake a commencé à étudier l'art à l'âge de quatorze ans, à la Technical College Junior Art School de Gravesend, dans le Kent. A partir de 1952, Peter Blake réalise des autoportraits et des collages. En 1956, il s'inscrit au Royal College of Art, à Londres. Au début des années soixante, il détermine les sujets qui apparaîtront de manière récurrente dans son oeuvre: Personnages mythiques, vedettes du sport, du cinéma ou de la musique. Peter Blake attire l'attention du monde des arts lorsque ses oeuvres sont montrées avec celles de David Hockney et Ronald Brooks Kitaj, dans une exposition des Jeunes Artistes contemporains (1961). La même année, son "Autoportrait avec badges" lui vaut un prix à l'Exposition John Moores à Liverpool. Sa première exposition personnelle a lieu en 1962.

 

Blake devient rapidement l'un des artistes majeurs du pop art, son objectif est d'éloigner la peinture des valeurs conservatrices et élitistes afin de créer un art qui s'adresse au peuple. Il compose des collages autour de Jean Harlow, de la famille royale d'Angleterre, de Bo Diddley ou de Marilyn Monroe. Aujourd'hui, hors du monde de l'art, on le connaît surtout pour ses relations avec la pop music. Il a signé par exemple, la pochette de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles (1967), l'affiche du Live Aid, et des pochettes pour Paul Weller et Oasis (l’album Stop the Clocks).

 

A partir de 1969, début de sa période autobiographique, il prend ses enfants comme modèles dans des tableaux au style volontairement naïf. La même année, il s'installe dans une gare désaffectée près de Bath, en Angleterre, où il fonde l'éphémère Fraternité des Ruralistes (un groupe de peintres qui se tournent plus vers le folk art que vers le pop art.) Dans les années 1960 et 1970,il poursuit une carrière prolifique dans l'enseignement, travaille à la St. Martin's School of Art, à la Harrow School of Art, à la Walthamstow School of Art et au Royal College of Art.

 

Blake est élu à la Royal Academy en 1981. Deux ans plus tard, il reçoit le ruban de l'Ordre de l'Empire Britannique. En 2002, il est anobli pour services rendus aux arts. Peter Blake restera dans l'histoire comme un "pop artiste", un innovateur. La Tate Gallery a d'ailleurs déjà organisé deux expositions rétrospectives de son oeuvre, à Londres en 1983 et à Liverpool en 2007. En 2011, on lui confie le travail de design pour la nouvelle statuette remise lors de la cérémonie des Brit Awards en Angleterre. L’artiste vit et travaille toujours en Angleterre.

 

"Je voulais réaliser un art qui serait l'équivalent visuel de la pop music", Peter Blake.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE peter blake SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0