ven.

31

août

2012

Biographie du peintre Botticelli Sandro

Découvrez la biographie de sandro Botticelli, qui fut l'un des plus grands maîtres de la Renaissance florentine. Botticelli fut en effet le dernier grand représentant de la peinture du Quattrocento.

Sandro Botticelli
Botticelli

Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli (qui signifie "petits tonneaux"), est un peintre italien né à dans le quartier d'Ognissanti de Florence (Italie) vers 1444, où son père était tanneur. Et il est mort le 17 mai 1510 dans la maison de la Via della Porcellenna à Florence toujours. Il interrompt son apprentissage d'orfèvre vers 20 ans et entre en apprentissage chez le maître du début de la Renaissance Fra Filippo Lippi (entre 1464 et 1467).

 

Le style de Lippi transparaît dans la plupart des premiers travaux de Botticelli où on retrouve son goût pour la décoration extravagante et une tendance à la composition linéaire. Botticelli travaille ensuite avec les peintres et sculpteurs Antonio Pollaiolo et Andrea del verrocchio avec lesquels il apprend l'orfèvrerie, la gravure et la ciselure. Ces deux artistes préfèrent les portraits naturalistes et les corps sculptés: Botticelli copie d'ailleurs rapidement leur approche sculpturale, qu'il admire. En 1470, il devient à Florence un peintre indépendant possédant son propre atelier et reçoit sa première commande: "Allégorie de la force" (1470) pour le Tribunal de Commerce de Florence.

 

Son talent attire bientôt l'attention de la puissante famille Médicis qui s'éprenant de sa vision profane de l'histoire, de son traitement des thèmes religieux et mythologiques et de son talent pour le portrait, l’inonde de commandes. Et ils ne sont pas les seuls. En 1481, le pape Sixte IV l'appelle à Rome pour décorer la chapelle Sixtine. Il peint des retables, des fresques et des médaillons de toutes tailles, créant d'harmonieuses compositions de paysages fantastiques et de personnages vivants et émouvants. Parmi les commandes des Médecis, beaucoup reflètent leur goût pour l'Antiquité. La peinture profane de Botticelli trouve son apogée avec "Le Printemps" (1482) et "La Naissance de Vénus" (vers 1485), où l'artiste adopte ses formes allégoriques typiques et ambiguës.

 

Le style de Botticelli change radicalement dans ses dernières années sous l'influence du moine dominicain Savonarole. Ses tableaux sont d'un format plus petit, les thèmes traités tourmentés et apocalyptiques. A la fin de sa vie, il se consacre à une immense tâche, illustrer "La Divine Comédie de Dante" (1308-1321), la maladie interrompt son rêve. Lorsqu'il décède, en 1510, il est quelque peu tombé dans l'oubli, et ne sera redécouvert qu'au XIXe siècle par les préraphaélites. Mais la peinture de Botticelli demeure intemporelle: Le large usage qu'elle fait de l'allégorie la rend aussi énigmatique que son créateur.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE sandro botticelli SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0