dim.

13

janv.

2013

Masque en mosaïque de Tezcatlipoca "Smoking Mirror"

En 1325 fut fondée la ville de Technochtitlan aujourd'hui connue sous le nom de Mexico. C'est là que les Aztèques ont exercés leurs pratiques barbares que je ne vais pas développé ici, mais il est vrai qu'il est étonnant de voir comment ce peuple terrible a su utiliser la mort pour créer un art où l'horreur se mêle à la beauté: Ce masque-crâne (art aztèque du XVe-XVIe siècle) en est un bon exemple. Il s'agit d'une tête humaine recouverte de lapis-lazuli et d'obsidiennes. Les yeux ronds, noirs et proéminents sont en pyrite polie. Ce masque est censé représenter le dieu Tezcatlipoca, l'un des dieux créateurs aztèques et l'une des quatre divinités les plus importantes dans le panthéon mexicain. Il était aussi le dieu des lois, des guerriers et des sorciers. Son nom peut être traduit comme "miroir fumant". L'arrière du crâne a été découpée et bordée de cuir. La mâchoire est mobile et articulé sur le cuir. En étant ainsi transformé de façon décorative, ce crâne perd son aspect terrifiant pour devenir une oeuvre colorée dont on peut reconnaître la beauté plastique.

---> Retour à l'index de L'Histoire du visage dans l'Art.

Écrire commentaire

Commentaires : 0