ven.

23

mai

2014

Steinlen - Chat noir et autres affiches : ARTS GRAPHIQUES BD XXe et XXIe

Les innombrables dessins et caricatures qu'il propose aux journaux, notamment au Mirliton, à La Caricature, au Chambard socialiste, au Gil Blas Illustré et à L'Assiette au Beurre, et les nombreuses lithographies et affiches comme celle de la tournée du Chat noir, mondialement connue, le rendent immédiatement célèbre. Steinlen en plus d'être un artiste engagé (toute son oeuvre est marqué par son engagement au profit des petites gens et sa lutte contre l'arrogance et l'égoïsme des nantis) est aussi en effet, par excellence le "peintre des chats" auxquels il consacre de nombreuses œuvres: Dessins, peintures, sculptures ou gravures.

 

Steinlen connaissait bien les chats. Il en a eu beaucoup, des chats abandonnés errant dans les ruelles de la Butte et qu’il recueillait. Ils ont été immortalisés grâce à ses oeuvres comme celle du "Chat Violet”. Le chat selon Steinlen peut être ange ou diable selon les circonstances. Steinlen est l’auteur d’un album dénommé “Des Chats” (1898) constitué de 26 planches dont “L’horrible Fin d’un Poisson Rouge” ou “Le Locataire”. Le chat est représenté dans la première comme un prédateur. Au contraire, dans “Le Locataire”, le chat est une victime qu’une petite fille serre précieusement dans ses bras alors qu’elle est expulsée de son logement avec sa famille.

 

Steinlen contribuera, grâce à un style très personnel, au développement créatif de l'art de l'affiche en France. Il fut avec Toulouse-Lautrec et Jules Chéret l'une des figures de proue du dessin d'affiche français de l'Art nouveau. Il compte également parmi les grands maîtres de l'affiche politique de l'époque qui a suivi la Commune de Paris. Au début du XXIe s., Steinlen est l'objet d'un regain d'intérêt pour l'importance de la critique sociale et de la dimension politique de ses œuvres, mais c'est surtout  et toujours à ses nombreuses figures de chats, sous forme de dessins, de peintures ou de sculptures, qu'il doit sa popularité.

 

En savoir plus sur le site Lankaart.

---> Retour Blog Art Contemporain.

Écrire commentaire

Commentaires : 0