jeu.

06

nov.

2014

Le secret des pierres géantes de Carnac

Les mégalithes de Carnac (France)
Les mégalithes de Carnac (France)

A Carnac, en Bretagne, se dressent 3000 pierres encore appelées menhirs, variant en hauteur de 45 cm à 6 m, disposées en plusieurs lignes parallèles. Ces alignements impressionnants, aménagés environ 4000 ans avant J.-C., s'étendent sur presque 5 km à travers la région (Kerlescan, Kermanio, Le Maniole Petit Ménec, le Ménec et Toul-chigan). Une pierre singulière, le Grand Menhir (Roche aux Fées), est couchée sur le sol, brisée en quatre morceaux vraisemblablement lors d'un tremblement de terre en 1722; intacte, elle aurait dominé le sol de 18 m et pesé 340 tonnes. Carnac est l'une des plus extraordinaires concentrations de pierres levées existant dans le monde avec Stonehenge en Angleterre ou Newgrange en Irlande.


Personne ne sait pourquoi ces pierres ont été érigées à Carnac mais plusieurs théories, allant jusqu'aux plus délirantes, tentent d'expliquer ces monuments. Les archéologues ne peuvent en effet que deviner leur signification, car aucune indication n'a été laissée ni par écrit ni par dessin. Mais la présence voisine de chambres funéraires ou de dolmens suggère que les pierres représentent des monuments consacrés aux mort; En breton, le nom Carnac signifie "cimetière des os". Les alignements de Carnac sont disposés d'ouest en est. Nombre d'archéologues en déduisent que le peuple qui les a placés adorait le Soleil. La position des pierres indique clairement la direction du levant aux solstices et aux équinoxes. On suggère aussi que les pierres peuvent former une sorte d'observatoire lunaire, bâti par des prêtres astronomes dans le but de prédire les éclipses de la Lune. Ou bien encore qu'elles étaient des symboles de fertilité pour un peuple obsédé par l'abondance des récoltes et les moyens de subsistance. D'ailleurs au XIXème siècle, les couples stériles dansaient nus à Carnac.


Enfin, une théorie plus surprenante suggère que les monuments de pierre de Carnac, ainsi que d'autres constructions sur la planète (ex: Les monuments de pierre de Stonehenge en Angleterre), ne sont pas l'oeuvre d'humains mais d'extraterrestres que les gens de l'époque prenaient pour des dieux. Les tenants de cette idée font également remarquer que des O.V.N.I. ont souvent été vus auprès de ces sites antiques. Construits dans la plupart des cas sur des failles géologiques ou de ruptures entre différentes couches de roches, ils sont d'ailleurs sujets aux séismes et aux variations du champ magnétique terrestre. Mais pour d'autres scientifiques, ce sont justement ces forces sismiques et électriques qui seraient les seules causes de ces apparitions d'O.V.N.I. Un agent extraterrestre pourrait-il donc être à l'origine de ces anciennes structures? Quel rapport y a-t-il entre eux et les sites mégalithiques anciens? Ou seraient-ce tout simplement des êtres humains ordinaires, et non des extraterrestres, qui auraient construit ces magnifiques structures?


Par qui ont été construits les monuments mégalithiques? Pourquoi a-t-on construit les dolmens et les menhirs? Les immenses questions irrésolues concernant Carnac sont aussi palpitantes que celles des pyramides. Les différents sites mégalithiques de Carnac gardent à ce jour tout leur secret d’un point de vue scientifique. Carnac reste l'un des mystères les plus durables de l'archéologie. Aujourd'hui, les recherches continuent, mais les pierres géantes de Carnac qui ornent le paysage breton, révéleront-elles jamais leur secret? Leur signification reste un mystère... Les mégalithes carnacois demeureront sans nul doute encore spectaculaires et énigmatiques pour de nombreux siècles.

---> Retour à l'index des Lieux Hors du Commun.


Écrire commentaire

Commentaires : 0