Les expositions du peintre Mik-art

Les premières expositions du peintre Mik-art :

 

-2007 : Mik-art à la mission locale de Vannes,  à l'hôpital Bretagne Atlantique de Vannes et à la mairie de Questembert dans le cadre de l'exposition "Multiples talents".

 

-2007 : Exposition Rochefort en terre.

 

-2008 : Exposition Mik-Art à la Creperie des arts (Vitré).

 

-2008 : Exposition au Théâtre d'Aubervilliers.

 

-2008 : Participation à l'exposition du 23ème prix de la Ville "Interrégional" de peinture Organisée par le Groupe artistique du pays de Vitré.

 

-2009 : Exposition collective à la médiathèque de Bannalec.

 

-2010 : Participation à la 1ère édition du salon des artistes de Quimperlé du 3 avril 2010 au 11 avril 2010.

 

-2010 : Exposition au Foyer de Jeunes travailleurs Résidence Préville à Rennes du 31 mai au 21 Juin.

 

-2010 : Participation à l'exposition du 25ème prix de la Ville "Interrégional" de peinture Organisée par le Groupe artistique du pays de Vitré.

 

-2011 : Participation à l'exposition de la Fondation Plage pour l’art - Voies de l’art - parcours d’art contemporain du 25 janvier au 27 février – Salle des Fêtes de Blaringhem (59), Musée des Augustins (Hazebrouck-59), Ecole des Beaux arts (Saint Omer- 62).

 

De l'évasion et du partage.

[ Pour Mickaël Rigaud, âgé de 25 ans, originaire de Quimperlé, la peinture est une manière de s'évader et de partager des émotions. "Je peins depuis 6 ans, du figuratif et de l'abstrait, que ce soit des réalisations enfantines ou des tableaux plus noirs". Et ce, à raison de trois heures à deux mois, pour chacun. Il espère bien ne pas s'arrêter à cette première exposition... ]

Photos de L'exposition au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers.

Photos de l'exposition à Rochefort en Terre de 2007

On reconnais immédiatement la personnalité d'un auteur dans son travail quand il a atteint un sommet d'osmose avec ce qu'il est et ce qu'il fait. Ca peut arriver plusieurs fois dans une vie mais ça demande du temps.
Je trouve qu'il y a quelquechose qu'on distingue en commun dans toutes ces oeuvres.
Je ne vous dirais pas quoi (il serait gêné...).
"Marque de fabrique", ça fait un peu usine. "Style", ça fait mode."Griffe", ça fait intello prétentieux. 
Une "patte", j'aime bien.
Mais une patte de chat.

Texte de Yop !!

Pour ce qui est de la "patte" d'un artiste, il en faut une mais il faut aussi toujours se mettre en danger pour avancer et ne pas se scléroser dans une ligne. c'est la recherche d'un équilibre entre ces deux comportements opposés qui fait que la plupart des artistes sont un peu dingues.

A mon avis La peinture de Mick se rapproche plus de la figuration libre, elle est expressive, assez naïve, très fraiche. Je pense qu'il peut pousser et multiplier les expérimentations avant de se poser des questions sur sa "patte", il est jeune et plein d'énergie, se serait dommage qu'il se conforte dans un seul univers ou sur des problématiques trop intellectuelles. Sa peinture est spontanée, c'est sa spontanéité qui s'affirmera et fera qu'on le reconnait. En fait je crois qu'une patte ne se cherche pas, une patte se trouve, en travaillant.

Patte de chat, patte de mouche ou d'éléphant? 
Comme son travail est très éclectique, c'est vrai qu'au premier abord on sait pas trop de quelle patte ils s'agit. En tout cas, je ne nie pas qu'il y a une griffe (lol).

Texte de Fortytou !!