Le sorcier ou Le magicien (Autoportrait à 4 mains), René Magritte

René Magritte - Le sorcier - 1951
Le sorcier

Dans cette huile sur toile (35 x 45.5 cm | collection particulière) de 1951, le peintre belge René Magritte se présente à une table sobrement posée (un morceau de pain, un verre de vin, un plat) en train de prendre son déjeuner quotidien. Le grand artiste surréaliste belge a choisi une scène de familiarité banale et en a fait quelque chose d’inhabituel et d’intrigant – ici en se donnant quatre bras, comme pour ajouter à cette scène une dimension temporelle. La rigueur formelle du geste et la fixité du regard contrastent en effet avec le fait qu'il s'est représenté doté de quatre bras avec lesquels, simultanément, il se verse un verre de vin avec sa deuxième main droite, attrape un quignon de pain qu'il porte à son unique bouche avec sa deuxième main gauche et enfin coupe un morceau de viande à l'aide d'un couteau que tient sa première main droite tandis qu'en même temps avec sa première main gauche il vient piquer le même morceau de viande avec une fourchette. Magritte transforme donc une scène banale de la vie quotidienne, le repas, en une peinture étrange. Cet autoportrait multiplie ainsi les mains, une façon pour le peintre de nous montrer sa capacité à faire plusieurs choses en même temps.


---> Retour à l'index de L'Histoire du visage dans l'Art.

Écrire commentaire

Commentaires : 0