Self Portrait, Man Ray

Man Ray - Self portrait - 1916
Self portrait

Le travail analysé sur cette page est une photographie du premier objet d'assemblage créé par Man Ray à l'âge de 26 ans. Man Ray a en effet pris cette photo (9.5 × 7 cm) pour documenter un assemblage présenté lors de sa deuxième exposition personnelle à la galerie Daniel à New York en 1916. Les visiteurs de l'exposition auraient été surpris par cet assemblage et se posaient énormément de questions sur ce que cette oeuvre pouvait bien représenter.

 

L'artiste s'est réjoui de ces réactions et espérait qu'elles amèneraient les spectateurs à trouver leurs propres significations dans son travail. Cet autoportrait est connu comme l'un des premiers objets Dada au monde - conçu avant même que le terme Dada ne soit inventé à Zurich. Man Ray a décrit son autoportrait comme "une petite blague. Sur un fond de peinture noire et aluminium j'ai attaché deux cloches électriques et un vrai bouton poussoir. Au milieu, j'avais simplement posé ma main sur la palette et transféré l'empreinte de peinture comme signature. Tous ceux qui ont poussé le bouton ont été déçus que la cloche ne sonne pas".

 

Ce travail a ensuite été perdu ou détruit, et pendant des décennies a seulement survécu à travers une célèbre photo de l'assemblage que l'artiste avait lui-même prise. Celle-ci largement publiée, a acquis un statut quasi totémique. Man Ray a fait une réplique de son assemblage de 1916 en 1963, et plus tard une sérigraphie en édition limitée sur plexiglass basée sur la présente photographie (publié en 1970 par Georges Visat, Paris).

 

"J’essaie tout simplement d’être le plus libre possible. Dans ma façon de travailler ; dans le choix de mon sujet. Personne ne peut me dicter ses ordres ou me servir de guide. On peut me critiquer par la suite mais c’est trop tard. L’œuvre est accomplie. J’ai goûté à la liberté". Man Ray.


---> Retour à l'index de L'Histoire du visage dans l'Art.

Écrire commentaire

Commentaires : 0