mer.

20

mars

2013

La triade de Mykérinos (Statuaire de l'Ancien Empire)

Détail de la triade de MYKERINOS
La triade de Mykérinos

Les fouilles de 1908 mettront à jour quatre groupes identiques dans le Temple-Bas de la pyramide de Mykérinos à Gizeh. Trois exemplaires sont exposés dans ce musée, tandis que le quatrième et un fragment d'un cinquième sont aujourd'hui conservés par le musée de Boston. Chaque groupe représente le souverain accompagné de la déesse Hathor et de la personnification d'un nome (province) d'Egypte. Certains égyptologues pensent qu'il existait une trentaine d'oeuvres analogues au temps de Mykérinos, soit autant que de provinces que comptait le pays ((hypothèse de l’égyptologue Wendy Wood en 1974). D'autres retiennent l'hypothèse de huit exemplaires, destinés aux huit chapelles de l'avant-cour du temple. Chaque groupe aurait alors représenté l'une des huit villes dans lesquelles Hathor était vénérée.

D'une hauteur de 92,5cm et une largeur de 46,5cm, ce groupe en schiste vert présenteMykérinos coiffé de la couronne blanche de la Haute-Egypte. Il porte la barbe cérémonielle, est vêtu du pagne court plissé (chendjyt) et tient un rouleau dans chacune de ses mains. La figure de droite, la déesse Hathor du ciel, de la vie et de l'amour, porte l'épithète de son culte à Memphis: "Maîtresse du Château de Sycomore". Elle est surmontée de l'emblème hathorique représentée par un disque entouré de deux cornes de vache. Elle tient l'anneau chen dans sa main droite, le symbole de la durée et de la force universelle. La figure de gauche est la personnification féminine du nome (Les nomes étaient les provinces administratives de l’Egypte antique. Ces provinces sont gérées par des nomarques nommés par le roi. Le terme nome vient du grec Νομός qui veut dire "district".) de Cynopolis. Le dix-septième district administratif de Haute Égypte est symbolisé par une figurine féminine dont la tête est surmontée de l'image d'AnubisL'inscription sur le socle précise que le nome offre au roi "toutes bonnes choses parmi les offrandes, et toutes les offrandes de la Haute-Egypte".

 

Beaucoup de sculptures proviennent de ce complexe funéraire, dont les statues du roi en majesté et triades le représentant debout avec la déesse Hathor et des personnifications des nomes d’Égypte. Le règne de Mykérinos, riche de réalisations monumentales, clôt dans l’art égyptien le chapitre des grandes pyramides. Ces oeuvres comptent parmi les pièces maîtresses de la sculpture de l'Ancien Empire.

 

Triade de Mykérinos: Le roi entre Hathor et le nome de Cynopolis (détail).
Ancien Empire: IVe dyn., règne de Mykérinos vers 2500-2482 av. J.-C.
Gizeh/temple-bas de Mykérinos, fouilles Harvard 1908.
Schiste.
H.: 92,5 cm - L.: 46,5 cm.
Le Caire, Musée égyptien - Inv. JE 40679.

 

---> Retour à l'index des Oeuvres Égyptiennes.

Écrire commentaire

Commentaires : 0