mer.

16

janv.

2013

Retrato de una niña (Joan miro)

retrato de una nina joan miro
Retrato de una Nina

Ce "Portrait de fillette", peint par Joan Miro en 1918, est chargé de toute la force poétique de la pureté. Le regard, qui n'a rien d'ingénu, finit par devenir insupportable et obligerait presque le spectateur à détourner les yeux. Ses yeux, à elle, cette petite fille intelligente et vive ne les a pas dans sa poche... On ne sait ce qu'ils expriment le plus intensément, de la curiosité ou de l'étonnement, sous ce front têtu que surmonte une coiffure de fantaisie. Il semble que le peintre ait voulu faire de ce portrait d'enfant un témoignage desréserves d'énergie qui émanent des êtres simples et purs. Non, ce jeune modèle n'est pas n'importe qui, ni le peintre, qui a su traduire avec tant de décision linéaire la personnalité enfantine la plus décidée qu'il soit.

---> Retour à l'index de L'Histoire du visage dans l'Art.

Écrire commentaire

Commentaires : 0