mar.

07

juil.

2009

Biographie de l'artiste Joan Miro

Découvrez la biographie de Joan Mirò né à Barcelone le 20 avril 1893, c'est un artiste peintre, sculpteur et céramiste espagnol, ayant appartenu au mouvement surréaliste, avant de simplifier sa peinture à l'extrême. Mirò est considéré comme un acteur majeur de l'Art moderne. Consultez la biographie de Joan Mirò et découvrez ses oeuvres.

Miro
Miro

Joan Miro Ferra né à Barcelone le 20 avril 1893 d’un père horloger et d’une mère ébéniste est un peintre, sculpteur et céramiste catalan, considéré comme un acteur majeur de l’Art moderne.

 

Passionné très tôt par le dessin et la peinture, il entre malgré tout sous l'impulsion de son père à l'école de commerce de Barcelone à l'âge de quatorze ans, mais il continue à s'intéresser à la peinture en assistant aux cours de l'école des Beaux-Arts de Llonja (1907-1910). Après divers métiers dans ce secteur d'activité, il fait une dépression nerveuse et abandonne tout en 1912 pour se consacrer à sa véritable passion : l'art, malgré la réticence de ses parents. C’est dans sa maison de convalescence de Montroig qu’il a pris conscience que son avenir réside dans la peinture.

 

Enchanté par son premier voyage à Paris en 1920, Miro décide de partager sa vie entre la capitale et l'Espagne. Il y fréquente Picasso et participe au mouvement Dada. Très lié aux surréalistes, son exposition de 1925 à Paris sera d'ailleurs considérée comme un événement majeur de ce courant. Mais de tous les genres, c'est le dadaïsme qui le bouleverse plus particulièrement. Il fait preuve d'une grande imagination, d'humour et de fantaisie pour donner une vie nouvelle aux objets et aux formes qui l'entourent.

 

Miro peint la Naissance du monde en 1925. En 1926, il collabore avec Max Ernst sur des décors pour Serge de Diaghilev. La technique du "grattage" est alors expérimentée. L’artiste explore d'autres voies, il laisse pour un temps la peinture de côté afin d’entreprendre des œuvres d’un caractère nouveau : collages, dessins, assemblage de matériaux divers (la Danseuse espagnole, 1928). Il veut révolutionner son art et se rapproche de la littérature et de la poésie. Miró se marie avec Pilar Juncosa à Palma de Majorque le 12 octobre 1929 et se lie d’amitié avec Pablo Picasso et Kandinsky.

L’un des plus radicaux théoriciens (et fondateurs) du surréalisme, André Breton, décrit Miro comme "le plus surréaliste d’entre nous". Miro affirme alors vouloir "assassiner la peinture", il exprime son mépris provocateur pour la peinture (au moins celle que l’on considère conventionnellement) et son désir de la tuer et de l’assassiner en faveur de nouveaux moyens d’expression. Miro ne veut pas représenter la réalité, ses toiles deviennent de plus en plus abstraites et les formes plus organiques, plus cellulaires.

 

Dans ses dernières années, il accélére ses travaux sur divers médias, produisant par exemple des centaines de céramiques, incluant le mur de la lune et le mur du soleil sur l’immeuble de l’UNESCO à Paris (1958). Il expose par écrit ses idées les plus radicales et les moins connues, explorant les possibilités de la sculpture gazeuse et de la Peinture en quatre dimensions.

Miro meurt à 90 ans le 25 décembre 1983 à Palma de Majorque. Il est enterré au cimetière de Barcelone. Peintre, céramiste, sculpteur, l'oeuvre qu'il laisse est immense, tout simplement à la mesure du talent, de l'imagination et de la créativité de ce peintre d'exception. Tout au long de sa vie, il a revendiqué une totale liberté et a échappé ainsi à toute convention cubiste, surréaliste et abstraite qui auraient pu l’enfermer.

 

La Fondation Miro de Barcelone a été inaugurée en 1976 ; l’artiste avait fait une donation de 5000 dessins. Le Musée Joan Miro de Palma de Majorque a lui été ouvert, dans l’atelier de l’artiste, dix ans après sa disparition.

 

L'assassinat de la peinture.
Extrait d'un entretien avec Georges Raillard.

«G. R. — "Il faut brûler les musées!" clamaient les surréalistes. Vous ne l'avez pas crié?...
J. M. — Jamais, non. C'est naïf, juvénile. Il faut voir ce qu'il y a au Louvre!
G.R. — "Assassiner la peinture", ce n'était pas brûler les musées.
J. M. — Non, c'était à l'intérieur de la peinture qu'il y avait quelque chose à détruire. La peinture était arrivée à un état de pourriture totale à l'intérieur, comme une putain. [...] La peinture était figée, butée, arrêtée, sans plus aucune issue.» (Joan Miró, Ceci est la couleur de mes rêves, entretiens avec Georges Raillard, Seuil, 1977).

 

Source: comlive.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE JOAN MIRO SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 7
  • #1

    Hélène (dimanche, 22 novembre 2009 16:33)

    J'ai lu attentivement cette petite biographie de Joan Miro. J'ai bien aimer cette envie de mettre du style dans l'écriture, ça donne un côté original face a une simple biographie écrite sans âme. Je mettrai tout de même quelques petits bémols. Il y a de nombreuse faute de syntaxe dans vos phrases et quelques fautes d'orthographes, je trouve ça bien dommage... Aussi une dernière chose; Si il est née en 1893 et qu'il est mort en 1983 ce n'est pas possible qu'il est 91ans mais 90. Il y a quelques petites choses a revoir.

  • #2

    Isabelle (mardi, 19 janvier 2010 17:27)

    Chère Hélène,
    Ton calcul n'est pas tout à fait correct, en effet, Miro est né le 20 avril 1893 et est mort le 25 décembre 1983. Il avait donc déjà fêté son 91ème anniversaire. En ce qui concerne l'orthographe, tu peux également relire ton propre commentaire et tu y trouveras au moins 7 fautes d'orthographe!!! Comme tu le dis si bien "il y a quelques petites choses à revoir"...

  • #3

    cristelle (dimanche, 13 mars 2011 19:15)

    trop courte cette biographie voila na XP X(

  • #4

    julie (mercredi, 27 avril 2011 14:31)

    elle est trop nulle cette biographie!!!!!

  • #5

    Rigaud Mickael (mercredi, 27 avril 2011 20:26)

    Pour la énième fois, si vous voulez une biographie plus détaillée, achetez un livre.

  • #6

    Come Morgan (mardi, 20 mars 2012 19:42)

    C'est une biographie compléte et très utile dans mes recherches.

  • #7

    sam (samedi, 26 mai 2012 16:45)

    Mon oral d'histoire des arts remercie l'auteur de cette biographie en tous cas !