Le musée d'oeuvres d'art de BPA Découvrez les nouveaux artistes contemporains De la matière pour le HDA

Histoire de l'Art

jeu.

02

juil.

2009

Le mouvement Expressionniste

Edvard Munch, Le cri (1893)
Edvard Munch, Le cri (1893)

À la fin du XIXe siècle, l'expressionnisme est annoncé par l'art de Vincent Van Gogh, de James Ensor, de Kokoschka et d'Edvard Munch. Le mouvement artistique  se développe entre 1900 et 1925, particulièrement en Allemagne et dans les pays germaniques avec les peintres du groupe "Der Blaue Reiter" et ceux du groupe "Brücke". Voici les divergences et les convergences des deux branches de ce mouvement:

 

Brücke (le mouvement Expressionniste) est un groupe d'artistes fondé à Dresde en 1905 et installé à Berlin à partir de 1908. Les fondateurs, Ernst Ludwig Kirchner, Emil Nolde et Karl Schmidt-Rottluff privilégient une création émotionnelle, tournée vers les sensations et les perceptions de l'artiste. Ces peintres expriment leur rapport instinctif à une époque de décadence pangermanique dont ils furent les témoins impuissants et malheureux.

 

Der Blaue Reiter (le mouvement Expressionniste Abstrait) se constitue quant à lui autour d'artistes et de philosophes qui développent une approche théorique, voire spirituelle, de l'œuvre d'art. Héritier du concept germanique "d'œuvre d'art totale", ce mouvement purement intellectuel, qui s'est formé à Munich en 1911 à l'initiative de Wassily Kandinsky et Franz Marc, conçoit la création idéale comme un équilibre harmonieux entre les disciplines.

 

Les peintres ne veulent pas juste représenter la réalité, ils veulent transmettre des sentiments aux spectateurs, ils veulent leurs donner quelque chose à regarder. Ils expriment à travers leurs toiles les névroses et la révolte d'une société qui court à la guerre de 1914. Les oeuvres sont oppressantes, angoissantes, agressives et présentent une humanité dérisoire et pathétique. Leurs sujets sont principalement mystiques, des portraits, des paysages étranges, la mort, l'érotisme, la souffrance...

 

Les personnages sont  le sujet principal des tableaux, ils apparaissent au premier plan, souvent déformés, stylisés et agrandis pour qu'ils aient la plus grande intensité expressive. Les toiles imposent un style aux couleurs éclatantes et au graphisme volontairement outré. Des couleurs pures et des formes tourmentées, très colorées, violentes, parfois presques brutales sont  au service des sensibilités et des sensations exacerbées de l'époque. D'ailleurs, la période nazi interrompt brutalement l'expressionnisme allemand jugé "dégénéré", les oeuvres sont retirées des musées et de nombreux peintres partent pour les Etats'Unis.

 

Le mouvement expressionniste à donné une nouvelle vision du monde à voir, une façon différente de penser les choses, c'est une remise en question des valeurs, de la socièté et du système. La peinture expressionniste cherche à renouveler l’art moderne et se veut une réaction au caractère imitatif des tendances du XIXe siècle (naturalisme, peinture classique d’atelier, impressionnisme). L'expressionnisme est un mouvement clef de l'histoire  de l'art, c'est le premier à avoir exprimer des émotions violentes.

 

"Le renouveau ne doit pas être seulement celui des formes, mais être une nouvelle naissance de la pensée". Les membres du blaue Reiter.

---> Retour à l'index des Mouvements Artistiques.

écrire commentaire

Commentaires : 4

  • #1

    jc (lundi, 01 février 2010 15:16)

    trop trop nul

  • #2

    00 (dimanche, 07 novembre 2010 16:34)

    Bon résumé. Merci

  • #3

    hirona stavinskio (mardi, 24 janvier 2012 16:55)

    tres bien, merci beaucoup ! :)

  • #4

    bio (lundi, 22 avril 2013 17:19)

    Bien, mais je trouve qu'on ne nous explique pas vraiment ce qu'est le mouvement expressionisme.

  • loading