lun.

09

nov.

2009

Biographie du peintre Nicolas de Staël

Découvrez la biographie de l'artiste peintre français d'origine suisse Nicolas de Staël. De Staël est né à Saint-Petersbourg le 5 janvier 1914. La peinture de Nicolas de Staël, son combat avec la matière, s'inscrit dans cette histoire du matériel et de l'immatériel dans l'art moderne. Consultez la biographie de Nicolas de Staël et découvrez ses peintures.

Nicolas de Staël
De Staël

Nicolas de Staël est né le 5 janvier 1914 à Saint-Pétersbourg, sa famille a fui la Russie au moment de la révolution d'octobre, ils s'exilent en Pologne en 1919. Il perd successivement son père et sa mère. En 1922, il est recueilli en compagnie de ses soeurs à Bruxelles par un couple russe, les Fricero. En 1932, à l'âge de 18 ans, suit les cours de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles (1932-1934) et découvre Matisse, Braque, Soutine et Cézanne. Dans les années 1930, de Staël voyage en Europe et au Maghreb, puis s'installe à Paris en 1938 où il étudie la peinture auprès de Fernand Léger. Sa première exposition personnelle a lieu en 1944.

 

Nicolas de Staël peint des tableaux figuratifs (des portraits et des natures mortes) jusqu'en 1944. Sa peinture devient ensuite informelle; il se sent "gêné de peindre un objet ressemblant". Il dépose sur la toile et sculpte presque, au couteau, des taches de peinture lumineuse et épaisse. Il organise l'espace, veut "réaliser une harmonie" (série des Compositions, 1944-1950). A partir de 1952, il dessine à nouveau un motif et peint des séries de footballeurs, de musiciens ou de paysages (Fort d'Antibes, 1955).

 

Mais Nicolas de Staël, dont le travail suscitait un intérêt grandissant, écrit "je n'ai pas la force de parachever mes tableaux" et se suicide en se jetant au pied des remparts d'Antibes le 16 mars 1955. Il a 41 ans et laisse inachevée sa plus grande toile Le Grand Concert. Pendant les 5  derniers mois de sa vie, il a peint 147 tableaux et un grand nombre d'oeuvres sur papier. Nicolas de Staël est enterré le 21 mars 1955 au cimetière de Montrouge.

 

Personnalité à la fin tragique, le peintre occupe, dans l’art de l’après guerre, une place unique. Dépassant l’opposition “abstraction-figuration” qui caractérise alors le monde de l’art, il suscite controverses et passion. Il acquiert très tôt une célébrité internationale puis l’intérêt d’un public de plus en plus vaste.

 

Une rétrospective de son oeuvre - qui compte quelques milliers de toiles - a eu lieu à Paris au centre Pompidou en 2003.

 

"Ma peinture, je sais ce qu'elle est sous ses apparences, sa violence, ses perpétuels jeux de force. C'est une chose fragile comme l'amour."

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE NICOLAS DE STAËL SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    mortesia (jeudi, 28 février 2013 11:41)

    OUAHHHHHHHHHHHHHHHHHH LA BIO EST TROP BIEN FAIT