lun.

06

juil.

2009

Biographie du peintre Moïse Kisling

Découvrez la biographie de Moïse KISLING né le 22 janvier 1891 à Cracovie en Pologne. Il était un peintre franco-polonais de l'École de Paris. Il se fit une grande renommée grâce à ses peintures de nus féminins et à ses portraits. Consultez la biographie de Kisling et découvrez ses oeuvres.

Kisling
Kisling

Moïse Kisling né le 22 janvier 1891à Cracovie (Pologne) dans une modeste famille juive  est un peintre franco-polonais. Il a étudié à l'école des beaux-arts de Cracovie de 1907 à 1911 et était un élève de Jozef Pankiewicz qui l'a fortement encouragé à se rendre à Paris. Cette formation est imprégnée d’influences françaises qui rejaillissent sur le jeune peintre.

En 1911, il s'installe à Montmartre à l'âge de 19 ans, puis à Montparnasse quelques années plus tard. Lors de la Première Guerre mondiale, il s'engage dans la Légion étrangère et est sérieusement blessé lors de la bataille de la Somme (1915), ce qui lui vaudra la citoyenneté française.

 

Kisling était un des principaux représentants de l'École de Paris qui regroupait principalement des artistes d'origine juive provenant de l'Europe de l'Est et de la Russie. Il était l'ami de beaucoup de ses contemporains, dont son voisin Amedeo Modigliani, qui a fait son portrait en 1916. Son atelier était le lieu de rencontre du gratin artistique de l'époque (Cocteau, Max Jacob, Juan Gris, Derain...). Grâce à ses contacts sociaux et ses succès financiers il a reçu le nom du "prince de Montparnasse".

 

Son style dans les paysages est d'abord influencé par Derain et Cézanne. Ensuite au contact de Georges Braque et de Pablo Picasso, il peint d'une manière plus géométrique , il s'imprègne du mouvement cubiste et emprunte aux Nabis l’absence de perspective. Il était un maître du nu féminin, (Kiki de Montparnasse posa souvent pour lui) et ses portraits du tout Paris (Arletty, Cocteau, Colette, Marie Laurencin...) lui valurent une grande renommée. Des portraits ou on peut sentir une sensible influence de son ami Modigliani, des visages stylisés avec de grands yeux noirs fixes et mélancoliques en forme d"amandes. Les sourcils, les cils et la bouche sont soigneusement dessinés tandis que le modèle se détache naturellement d'un arrière-plan sans profondeur.

 

Lorque la seconde guerre mondiale éclate, l'origine juive de Kipling l'oblige à fuir la gestapo, il passe par l'Espagne, le Portugal et s'installe en 1941 à New York (Etats-Unis). Sa peinture rencontre d'ailleurs un certain succés outre-atlantique, il expose au Whitney Museum et a la Barnes Fondation de Philadelphie. Il revient en France en août 1946 et s'installe défénitivement à Sanary-sur-Mer dans le Var ou il décéde le 29 avril 1953. Kisling représente un élément majeur de l’École de Paris.

 

On peut voir certaines de ses œuvres au Musée du Petit Palais à Genève, en Suisse.

"La peinture n'est pas le dessin. Elle doit chanter. Baudelaire n'affirme-t-il pas qu'un coloriste est un poèteépique! C'est un véritable instinct qui pousse un coloriste à préférer telle couleur, le rouge, le vert et le jaune par exemple." Moïse Kisling.

 

Source: Wikipedia.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE MOÏSE KISLING SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Bosc-olivier Charles (mardi, 31 janvier 2012 23:15)

    J'ai trés bien connu le peintre Moïse kisling ainsi que son fils Jean, je suis toujours en rapport avec Jean. J'aime beaucoups cette peinture.

  • #2

    Françoise TAILLANDIER (lundi, 12 mai 2014 10:39)

    Bonjour, pourriez vous m'aider à contacter un(e) descendant(e) de la famille de Moïse KISLING, ou des amis, vous-même (?) Je souhaite les inviter (vous inviter) à voir mon spectacle KIKI de MONTPARNASSE que je joue le mardi jusqu'au 27 mai 2014 à La VIEILLE GRILLE à Paris.
    Merci. Il reste encore 3 représentations avec celle de demain.
    www.vieillegrille.fr