mar.

07

juil.

2009

Biographie du peintre Jean-Paul Riopelle

Découvrez la biographie de Jean-Paul Riopelle, artiste peintre, sculpteur et graveur québécois né à Montréal le 7 octobre 1923. Le peintre et sculpteur Jean-Paul Riopelle, est le plus important et le plus célèbre des artistes canadiens du XXe siècle, figure marquante, avec Borduas, du mouvement automatiste au Québec. Consultez la biographie de Jean-Paul Riopelle et découvrez ses oeuvres.

Riopelle
Riopelle

Jean-Paul Riopelle naît à Montréal (Canada) le 7 octobre 1923, premier fils d'Anna et Léopold Riopelle. Dès sa plus jeune enfance, il est attiré par le dessin et la peinture, d'ailleurs il apprend à peindre à l'âge de six ans auprès d'un peintre montréalais (Henri Bisson). Ses études, il les commence à l’École Polytechnique, puis, s'en suit un court et décevant passage par l'École des beaux-arts. Riopelle entre ensuite à l’École du Meuble de Montréal ou il rencontre Paul-Emile Borduas, un professeur avant-gardiste auprès duquel il se forme.

Riopelle réalise ses premiers tableaux abstraits dans les années 40, années durant lesquelles l’artiste s'engage et expose avec le groupe dit des "automatistes" canadiens. Jean-Paul Riopelle s 'installe ensuite à Paris, il s'y fait connaitre assez rapidement  et y rencontre le groupe des surréalistes et de nombreux artistes, notamment Alberto Giaccometti, Max Ernst, Viera Da Silva, Samuel Beckett et André Breton .  Sa première exposition personnelle a lieu à la Galerie du Dragon (Paris), en 1949. Cette même année, il participe à l’exposition "Véhémences confrontées" (avec Pollock, Rothko, Mathieu, Sam Francis, Tobey, Hans Hartung, etc.).

Au début des années 50, Riopelle enchaine les expos dans des galeries réputées en France et à New York, on le considére alors comme l'un des peintres les plus importants de l'École de Paris. Dans les années 60, Riopelle multiplie ses moyens d'expression, il passe de l'aquarelle à l'huile, en passant par le collage,la lithographie, l'encre de chine et même la sculpture... sa carrière internationale prend une nouvelle dimension. D’importantes rétrospectives de son oeuvre sont organisées dans le monde entier. En 1981, il reçoit le prix Paul-Émile-Borduas pour l'ensemble de son oeuvre.

Riopelle est aujourd'hui considérer comme l'un des plus grands peintres du XX° siècle ; ses oeuvres figurent dans les collections de pratiquement tous les grands musées du monde. Voici ce que disait Jacques Dupin de la peinture de Riopelle : "Il travaille par crises, par transports, dans une sorte de fureur et d’élan hypnotique qui interdisent l’arrêt, la reprise, le repentir La couleur jaillit du tube, se précipite sous le couteau, prend possession de la toile entière selon les lois d’une croissance organique et le cérémonial d’une fête violente."

Le Musée du Québec inaugure en 2000 une salle permanente consacrée aux oeuvres de Jean-Paul Riopelle. Il vécut au Québec ses dernières années et meurt au printemps 2002, à l'âge de 78 ans dans sa maison de l'Île-aux-Grues, sur le Saint-Laurent, où il avait choisi de se retirer au début des années 1990.

 

"Mes tableaux sont faciles à reconnaître. On croit voir des draps de lit sur lesquels un peintre en bâtiment aurait essuyé ses pinceaux." Jean-Paul Riopelle.

MERCI À VOUS D'ÊTRE VENU(E) LIRE LA BIOGRAPHIE DE JEAN-PAUL RIOPELLE SUR BPA.

---> Retour à l'index des Biographies d'Artistes.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    mii (vendredi, 20 janvier 2012 21:53)

    c`est quoi son premier ouevre qu`il a fait... peinturé??